Les p'tites idées d'ID

Toutes les photos, images et textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent être utilisés sans son accord.

01 août 2018

La cité de la joie

Vous vous souvenez de mes têtes en bouts de collants ? Je me suis creusé la cervelle plusieurs jours pour savoir ce que j'allais en faire.

bonhommecollantsassemblage

Comme pour mes bonhommes d'emballage, c'est après les avoir réalisés que je leur trouve des ressemblances avec des personnages vus ou connus et que j'arrive à leur inventer une identité.
En manipulant ces 6 tronches, il faut l'avouer, peu agréables à regarder, leur personnalité s'est imposée à moi.
Il y a une femme de ménage (avec son fichu noué sur la tête), la mignonne, le jeune garçon, le vieux râleur, le benêt et le chauve à casquette.

bonhommecollants03e

bonhommecollants03a

bonhommecollants03c

bonhommecollants03b

bonhommecollants03d

bonhommecollants03f

Lorsque leur personnalité est définie, je peux leur construire une vie. Et ça vient tout seul.
Ils étaient plusieurs, alors, je les ai fait voisiner dans une cité et bien sûr, la chanson de Jacques Brel, "Chez ces gens-là",  m'a servie de modèle pour le style : une prose simplifiée, un vocabulaire parfois cru, des mots tronqués, etc.

D'abord, y a Marguerite,
Qui est femme de ménage,
Qui a bien du mérite.
Qu'on appelle "Mère Courage"
Vu que dans son logement,
Y a aussi quatre enfants
Qui réclament à manger,
Qu'il faut aussi soigner.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'chôme pas !
On n'chôme pas !

En bas, il y a la niaise
Celle qui n'pense qu'à la baise,
Qui s'est fait engrosser
Deux fois la même année.
Qui vit d'allocations,
Mais qui largue ses lardons
Avec couches et biberons
A l'administration.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'aime pas !
On n'aime pas !

Au premier, il y a Jean
Qu'y est encore étudiant,
Mais qui n'a pas de quoi
S'acheter une pizza,
Qui fait la plonge le soir,
Pour payer son loyer,
Pour s'ach'ter des bouquins.
Mais c'est jamais assez.
Qui est maigre à faire peur,
Qui fait fuir le bonheur.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'vit pas !
On n'vit pas !

Tout là-haut, au deuxième,
Y a le vieil Anselme,
Qui est ronchon comme pas un,
Qui, du soir au matin,
Fait la gueule pour un rien,
Qui râle toute la journée,
Sur les gens, sur les chiens,
Qui quitte pas son béret,
Même devant la télé.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'rit pas !
On n'rit pas !

Puis y a l'analphabête
Qui n'a pas toute sa tête.
Paraît qu'y est né comme ça.
L'école, y connait pas.
Tout l'monde l'appelle Rossi,
Pace qu'y fredonne toujours
Une chanson d'amour.
C'est le seul qui sourit,
Le seul qui dit bonjour,
Même si on répond pas,
Même si on n'le voit pas.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'sait pas !
On n'sait pas !

Enfin, y a Msieur Norbert,
Qu'a perdu toutes ses dents.
Qui peut pas les refaire,
Pace qu'y a pas d'argent,
Pace qu'y a pas d'salaire.
Et qui en supplément
De toute cette misère,
S'est chopé un cancer,
Qu'y soigne depuis un an.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'rit pas !
On n'rit pas !

Dans la cité B12
Y a la fête des voisins.
Mais chez nous, y a pas d'flouze.
C'est pour ça qu'on fait rien !

Toutes mes excuses à Monsieur Brel, pour avoir pris quelques libertés avec sa chanson.

Mais pour aller au bout de mon idée, il fallait compléter les têtes pour qu'elles collent mieux à leurs personnages. Sur Internet, j'ai fureté jusqu'à trouver des dessins qui pouvaient s'adapter aux têtes, mais aussi à l'histoire.

Agrandissement des dessins, collage sur du carton, découpage au cutter et collage de la tête. Tadaam !

bonhommecollants04

bonhommecollants04e

bonhommecollants04c

bonhommecollants04d

bonhommecollants04b

bonhommecollants04f

bonhommecollants04a

Que faire de ces personnages maintenant ? Je ne suis pas plus avancée qu'avant avec leurs têtes :D

Sourde aux appels désespérés de mon panier de repassage pendant mes découpages, il faut que j'aille maintenant le soulager avant qu'il n'explose.
A un de ces jours !

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je bricole - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur La cité de la joie

    j'étais épaté par le début de l'article
    puis les histoires
    puis la chanson mais les corps ajoutés alors là c'est le summum WAOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

    génialissime bravo +++++++++++++++++++

    Posté par BarbaraSud, 01 août 2018 à 06:59 | | Répondre
    • Au départ, j'avais essayé de les dessiner moi-même, mais c'était moche.
      Alors j'ai préféré en chercher sur Internet.
      Dans les gifs animés, on trouve plein de modèles différents.

      Posté par IsabeilleD, 01 août 2018 à 09:08 | | Répondre
  • excellente mise en scène, ma préférence va au chauve à casquette!
    vade retro le repassage! l fait trop chaud!!!!
    bisous
    coc♥

    Posté par coco et lorna, 01 août 2018 à 09:30 | | Répondre
    • C'est ce que je me suis dit aussi.
      Mais j'en fais un peu chaque soir, fenêtre grande ouverte, quand le
      soleil est couché

      Posté par IsabeilleD, 01 août 2018 à 14:00 | | Répondre
  • waou !!!!!!

    Posté par dvorah, 01 août 2018 à 15:11 | | Répondre
  • J'avais mon préféré, mais avec leur histoire, ils ont tous bonne mine !!
    Chapeau pour tes talents de poétesse, et tes idées incroyables !

    Posté par TIC tics, 01 août 2018 à 15:48 | | Répondre
    • Une idée en entraîne une autre, et ainsi de suite.
      Parfois, la -haut dans ma tête, c'est complètement stérile. Inutile de
      me demander de créer, rien ne sort.
      Et parfois, en regardant une image, un objet, un truc à jeter, j'imagine
      des personnages, des histoires rocambolesques, des tranches de vie

      Posté par IsabeilleD, 01 août 2018 à 16:41 | | Répondre
  • C'est suuupeeeer !!!! Tes "bonommes" et ton texte.. j'adore c'est pointu bien ciblé, bravo.
    Est-ce que si tu collerais une pique à brochette en bois derrière tu pourrais les piquer par ci par là dans des pots de fleurs par exemple ou les glisser derrière une glace ou ques'que tu veux d'autre....

    Posté par monsieur R, 26 septembre 2018 à 21:02 | | Répondre
    • Hé, mais c'est une excellente idée !
      J'avais pensé les coller séparément dans des petits cadres , mais les
      dissocier ne voudrait plus rien dire (rapport à leur histoire).
      Je préfère ton idée de baguettes.
      Merci
      Bises

      Posté par IsabeilleD, 26 septembre 2018 à 21:22 | | Répondre
Nouveau commentaire