Les p'tites idées d'ID

Toutes les photos, images et textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent être utilisés sans son accord.

24 septembre 2018

Non, la poubelle ne les aura pas !

Quand je vais chez ma soeur, j'ai peur ! Je sais que je reviendrai avec des coupons de tissus, de vieilles tentures qu'elle conserve (parce qu'on ne sait jamais), des bouts de ceci et des morceaux de cela.
Ça doit être génétique car, comme moi, elle conserve tout.
Et lorsqu'elle n'a plus de place, elle me refile une bonne partie de ses placards.
Et moi, je prends tout, sachant pertinemment que les miens, de placards, vont être au bord de l'asphyxie.

La dernière fois, je suis revenue avec une immense tenture rouge, d'une toile très épaisse.
Et puis cette chute, un haut de tenture qui avait été coupée pour en faire je ne sais quoi (une nappe de Noël peut-être).
Le dessin était joli et je ne pouvais pas jeter ça, vous êtes bien d'accord ?

sactenture01

En rejoignant les deux côtés et en cousant le fond, cela aurait fait un bête sac tout droit.  Bof, bof !
J'ai donc fendu le tissu en 8 endroits dans la hauteur et j'y ai inséré des triangles découpés dans les plus beaux morceaux de la tenture rouge.

sactenture06bis

sactenture06

Puis j'ai doublé l'intérieur toujours avec le tissu rouge, en ajoutant un anneau porte-clefs et une pochette à fermeture éclair.
J'ai préparé une longue anse qui passe dans les anneaux.

sactenture07

sactenture08

sactenture05bis

Lorsque le sac est ouvert, il a une grande contenance, mais en tirant sur les anses, les côtés rentrent et le sac prend une autre forme.

sactenture02

sactenture03

sactenture04

sactenture05

Et voilà ! Encore du tissu que la poubelle n'aura pas !

Posté par IsabeilleD à 09:26 - je couds - Commentaires [5]
Tags : , ,

17 septembre 2018

Il était une vieille veste.

vestecossaiskaki

Je l'ai portée pendant des années et je l'adorais, malheureusement ma taille 38 est loin derrière moi. Il faut bien se faire une raison.
D'habitude, je donne tout aux restos du coeur mais comme la dernière fois, j'ai vu mes vêtements sur le dos des bénévoles, cela m'a un peu refroidie.
J'ai donc décidé de découper ma petite veste pour en faire un sac.
Associée à un ancien jean, le lainage à carreaux a servi à la confection d'un sac messager avec rabat.

sacvestekaki02

Pour la déco, j'ai trouvé un bout de dentelle kaki et fait moi-même 2 boutons avec des chutes de tissu.
Les 2 anses sont nouées. Il est doublé en jean avec une poche intérieure à fermeture éclair.

J'ai eu beau découdre quelques pinces,  le sac garde encore un petit quelque chose de la forme cintrée de la veste, surtout quand il est vide.

sacvestekaki03

sacvestekaki07

sacvestekaki04

sacvestekaki05

sacvestekaki06

sacvestekaki08

Avec les chutes restantes, j'aurais aimé faire une pochette mais je ne peux plus toucher ce lainage sans me gratter partout.

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je couds - Commentaires [9]
Tags : , ,

26 août 2018

Bonhomme d'emballage # 123

Hilaire Derien est prédicateur! Très mobile, il se déplace partout dans le monde pour prêcher la bonne parole.
Un mobile-homme en quelque sorte !
Cette mobilité s'applique aussi à son visage car Hilaire possède une particularité particulière : il a la faculté de faire bouger ses oreilles selon ce qu'il veut exprimer.

Grandes ouvertes, elles signifient "je vous écoute".

bonhemballage131a

En arrière, "Causez toujours".

bonhemballage131c

Et refermées comme des ornières...." Je ne veux rien savoir"

bonhemballage131d

Il peut également avancer le menton pour faire disparaître son cou dans ses épaules.

bonhemballage131b

Ces mimiques expressives lui sont bien utiles lorsqu'il veut se faire comprendre dans des pays dont il ne connait pas la langue.

Emballage de couleur noire (pas facile à colorier avec des couleurs plus claires, d'où le choix des vêtements sombres).

emballageintnoir02a

Les bouts des 2 bras ont été coupés et les parties recollées autrement. Des morceaux d'un autre emballage ont été coloriés en noir et ajoutés pour le bord du chapeau et le missel.

bonhemballage131e

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je dessine - Commentaires [4]
Tags : , ,

24 août 2018

Bonhomme d'emballage # 122

Sa mère et son père l'appelaient "ma petite sirène". Il est donc logique qu'ils lui aient donné pour prénom "Lorelei".
Mais en grandissant la sirène a préféré l'athlétisme à la natation, le lancer de poids à la nage synchronisée.
Si bien que ses deux jambes et ses épaules bien musclées n'ont jamais pu lui donner l'allure ondoyante d'un corps de sirène. 

bonhemballage130a

Je lui ai ajouté une petite touche de féminité avec un jabot de dentelle. Ça change tout, non ?

bonhemballage130abis

bonhemballage130b

Cet emballage à la forme bizarre a été coupé en deux pour que les deux parties soient dans le prolongement l'une de l'autre.

emballageintblc04d

 emballageintblc04e

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je dessine - Commentaires [11]
Tags : , ,

23 août 2018

Par ici la monnaie !

Pour ce 4ème porte-monnaie , j'ai utilisé mes chutes de lin teintées au thé. Il y avait longtemps qu'elle paressaient dans une boîte, sans rien faire !
Après avoir coupé les 2 faces dans ce tissu, je l'ai brodé avec des points très simples.
Puis je l'ai assemblé aux 2 faces de tissu imprimé réservées pour l'intérieur.
Moment douloureux et agaçant pour fixer le fermoir, et puis voilà ! L'est joli, celui-là !

portemonnaies02a

portemonnaies02b

Taille : 15cm x 11cm (dans sa partie la plus large).

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je couds - Commentaires [5]
Tags :

22 août 2018

Bonhomme d'emballage # 121

Footface 4 : Dédé Desbois dit 3D

bonhemballage129a

bonhemballage129b

bonhemballage129c

Visage inspiré d'une caricature et dessiné sur cet emballage (Merci Barbara) :

emballageintblc05

Je m'aperçois que non seulement la caricature s'éloigne déjà du personnage, mais que ma copie le rend carrément méconnaissable (heureusement pour lui) :o))).

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je dessine - Commentaires [6]
Tags : , ,

21 août 2018

La bourse ou la vie !

J'avais acheté chez Action, il y a 2 ans, ces jolis fermoirs, avec le projet de fabriquer des porte- monnaie (paraît que le mot est invariable).
Mais chez moi, quand c'est pas l'heure, c'est pas l'heure et j'ai attendu tout ce temps avant de me décider.

Si la confection de la bourse n'est pas trop difficile (à condition de prendre les bonnes mesures), je ne pensais pas que c'était aussi compliqué de fixer la partie supérieure correctement dans le haut arrondi du fermoir sans que l'on voit les points de couture à l'intérieur.
Bref, je n'aime pas m'avouer vaincue et du coup j'en ai fait 3 à la suite.
Le premier est doublé du même tissu, mais pour les suivants, j'ai cherché dans mes chutes, le tissu assorti.

portemonnaies01a

portemonnaies01b

portemonnaies01c

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je couds - Commentaires [6]
Tags :

20 août 2018

Bonhomme d'emballage # 120

Footface 3 : Luigi Rou

bonhemballage128a

bonhemballage128b

Inspiré d'une caricature et dessiné sur cet emballage :

emballageint04d

J'ai un peu triché en coupant les coins où il n'y avait que du blanc.

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je dessine - Commentaires [4]
Tags : , ,

01 août 2018

La cité de la joie

Vous vous souvenez de mes têtes en bouts de collants ? Je me suis creusé la cervelle plusieurs jours pour savoir ce que j'allais en faire.

bonhommecollantsassemblage

Comme pour mes bonhommes d'emballage, c'est après les avoir réalisés que je leur trouve des ressemblances avec des personnages vus ou connus et que j'arrive à leur inventer une identité.
En manipulant ces 6 tronches, il faut l'avouer, peu agréables à regarder, leur personnalité s'est imposée à moi.
Il y a une femme de ménage (avec son fichu noué sur la tête), la mignonne, le jeune garçon, le vieux râleur, le benêt et le chauve à casquette.

bonhommecollants03e

bonhommecollants03a

bonhommecollants03c

bonhommecollants03b

bonhommecollants03d

bonhommecollants03f

Lorsque leur personnalité est définie, je peux leur construire une vie. Et ça vient tout seul.
Ils étaient plusieurs, alors, je les ai fait voisiner dans une cité et bien sûr, la chanson de Jacques Brel, "Chez ces gens-là",  m'a servie de modèle pour le style : une prose simplifiée, un vocabulaire parfois cru, des mots tronqués, etc.

D'abord, y a Marguerite,
Qui est femme de ménage,
Qui a bien du mérite.
Qu'on appelle "Mère Courage"
Vu que dans son logement,
Y a aussi quatre enfants
Qui réclament à manger,
Qu'il faut aussi soigner.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'chôme pas !
On n'chôme pas !

En bas, il y a la niaise
Celle qui n'pense qu'à la baise,
Qui s'est fait engrosser
Deux fois la même année.
Qui vit d'allocations,
Mais qui largue ses lardons
Avec couches et biberons
A l'administration.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'aime pas !
On n'aime pas !

Au premier, il y a Jean
Qu'y est encore étudiant,
Mais qui n'a pas de quoi
S'acheter une pizza,
Qui fait la plonge le soir,
Pour payer son loyer,
Pour s'ach'ter des bouquins.
Mais c'est jamais assez.
Qui est maigre à faire peur,
Qui fait fuir le bonheur.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'vit pas !
On n'vit pas !

Tout là-haut, au deuxième,
Y a le vieil Anselme,
Qui est ronchon comme pas un,
Qui, du soir au matin,
Fait la gueule pour un rien,
Qui râle toute la journée,
Sur les gens, sur les chiens,
Qui quitte pas son béret,
Même devant la télé.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'rit pas !
On n'rit pas !

Puis y a l'analphabête
Qui n'a pas toute sa tête.
Paraît qu'y est né comme ça.
L'école, y connait pas.
Tout l'monde l'appelle Rossi,
Pace qu'y fredonne toujours
Une chanson d'amour.
C'est le seul qui sourit,
Le seul qui dit bonjour,
Même si on répond pas,
Même si on n'le voit pas.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'sait pas !
On n'sait pas !

Enfin, y a Msieur Norbert,
Qu'a perdu toutes ses dents.
Qui peut pas les refaire,
Pace qu'y a pas d'argent,
Pace qu'y a pas d'salaire.
Et qui en supplément
De toute cette misère,
S'est chopé un cancer,
Qu'y soigne depuis un an.

Chez ces gens-là, Monsieur,
On n'rit pas !
On n'rit pas !

Dans la cité B12
Y a la fête des voisins.
Mais chez nous, y a pas d'flouze.
C'est pour ça qu'on fait rien !

Toutes mes excuses à Monsieur Brel, pour avoir pris quelques libertés avec sa chanson.

Mais pour aller au bout de mon idée, il fallait compléter les têtes pour qu'elles collent mieux à leurs personnages. Sur Internet, j'ai fureté jusqu'à trouver des dessins qui pouvaient s'adapter aux têtes, mais aussi à l'histoire.

Agrandissement des dessins, collage sur du carton, découpage au cutter et collage de la tête. Tadaam !

bonhommecollants04

bonhommecollants04e

bonhommecollants04c

bonhommecollants04d

bonhommecollants04b

bonhommecollants04f

bonhommecollants04a

Que faire de ces personnages maintenant ? Je ne suis pas plus avancée qu'avant avec leurs têtes :D

Sourde aux appels désespérés de mon panier de repassage pendant mes découpages, il faut que j'aille maintenant le soulager avant qu'il n'explose.
A un de ces jours !

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je bricole - Commentaires [7]
Tags : , , ,

28 juillet 2018

Des Bas et des Oh !

En pleine activité de tri et de rangements (ce qui est de la pure folie par 36° à l'ombre), j'ai failli commettre un acte irréparable : jeter ma dernière paire de collants couleur chair, qui me restait.
Vous me connaissez maintenant et savez que je réfléchis toujours avant d'agir (hum), enfin en tout cas, avant de jeter.
En faire des chiffons à lustrer pour la carrosserie de la voiture ? Bof !
Comme il me restait des flocons de bourrage, j'ai bourré !
J'ai limité au maximum les coutures et j'ai tout fait tenir avec des noeuds (ou presque).
Ainsi le petit bonhomme costaud a été commencé dans une partie de jambe en l'air : le pied du collant a été bourré d'abord pour faire la tête, puis un noeud, le ventre, puis un noeud, etc.
J'ai cousu à la main la séparation entre les jambes et celle des pieds.
Pour les bras, c'est un bout de jambe de collant qui restait, que j'ai bourré et noué autour du cou du bonhomme pour l'associer au corps. Noeuds entre les mains et les bras, noeuds au bout des mains.

Et bien sûr, j'ai fait une maille en le manipulant !

bonhommecollants01a

bonhommecollants01b

Le deuxième bonhomme est plus simple car les bras et jambes ont été faits dans la ceinture du collant et cousus ensuite au corps.
Pour les nez, on attrappe un peu de bourrage à travers le collant et on l'entoure de fil.
Il me reste plus qu'à les habiller. Ça, c'est une autre histoire !

bonhommecollants02a

bonhommecollants02b

Comme j'avais encore des chutes (dont la culotte du collant), je les ai utilisées pour faire des petites têtes.
J'ai pris dans ma boîte de feutrine des petits bouts que j'ai à peine découpés pour les détails des visages.Yeux mobiles ou paillettes pour les yeux.

bonhommecollants03

Et maintenant, que vais-je faire de ces têtes horribles ?
Bon, je reviendrai vous voir quand j'aurai trouvé :o)))

Posté par IsabeilleD à 06:30 - je bricole - Commentaires [7]
Tags : , ,